Arrêter de ruminer et passer à l’action

Une personne qui rumine, se perd durant des boucles mentales improductives. Elle analyse toutes les variables pour faire les « bons » choix.

Elle s’inquiète de l’avenir et imagine toutes les manières dont le moindre mot, mouvement ou décision pourrait (mal) tourner.

Ensuite, elle culpabilise d’avoir gaspillé un temps précieux et de l’énergie à ruminer au lieu d’agir.

Sa raison qui est généralement une force, la conduit à trop réfléchir aux situations.

Ces personnes sont souvent des travailleurs (très) investis et sensibles, des personnes qui analysent le monde plus profondément.

Des études montrent que les personnes très sensibles ont des circuits cérébraux et neurochimiques plus actifs dans les domaines liés au traitement mental. Ça signifie que notre esprit prend non seulement plus d’informations, mais traite également ces informations plus en détails.

Ces travailleurs investis et sensibles sont souvent appréciés pour la façon dont ils explorent les angles et les nuances. Mais en même temps, ils sont également plus sensibles au stress et à l’envahissement mental et émotionnel.

Il arrive un moment dans la prise de décision où la réflexion utile se transforme en réflexion excessive.

Si tu te reconnais, je te partage dans mes prochains 5 façons d’arrêter le cycle de la rumination pour prendre plus rapidement de meilleures décisions :
🤯 Sortir du perfectionnisme
🤯 Relativiser
🤯 Développer son intuition
🤯 Limiter la perte d’énergie
🤯 Poser des limites de temps