Je me fiche des étiquettes

Au fond, je me fiche des étiquettes et des cases.
Peu importe que tu aies été testé.e haut potentiel ou que tu te retrouves dans la description de l’hypersensibilité ou de la multipotentialité.
.
Certes, le mental aime bien les définitions, les concepts, les synthèses et les tableaux… la rationalisation.
Et il est vraiment rassurant, aidant et éclairant de pouvoir mettre un nom sur un mode de fonctionnement et de constater qu’on n’est pas tout.e seul.e et que d’autres agissent de la même manière.
.
Mais pour ma part, l’essentiel n’est pas là.
L’essentiel est ce que je vis.
Oui, il a été incroyablement rassurant et éclairant pour moi, de découvrir et comprendre que ma façon d’être au monde s’appelle (notamment) haut potentiel, hypersensibilité et multipotentialité.
Cela a été un passage vraiment important, comme une renaissance.
Et cela a initié ce chemin de paix avec moi-même et m’a permis de prendre conscience que je n’étais pas dingo.
.
Une fois cette prise de conscience faite, le nom n’a aujourd’hui plus d’importance. S’y accrocher revient à se planquer derrière.
.
Et je suis toute autant agacée par les personnes attachées aux étiquettes, que par celles qui en ont peur. 
Ex. : celles qui disent qu’elles ne passeront pas un test de QI car elles ne veulent pas rentrer dans une case… 
Ce n’est que l’autre versant de la même chose et qui permet de ne pas parler du fond.
.
Chacun a sa manière unique de vivre sa réalité. Il y a donc autant de manières d’être haut potentiel ou hypersensible qu’il y a de hauts potentiels ou d’hypersensibles. De la même façon qu’il y a autant de manières d’être une femme qu’il y a de femmes.
.
C’est pour ça que je me fiche des étiquettes, que tu aies été testé haut potentiel ou que tu aies lu des livres sur l’hypersensibilité. 
L’important est ta manière de vivre tes émotions, tes pensées, tes désirs, de les matérialiser, d’interagir avec les autres… quels problèmes tu rencontres, quelles angoisses tu as, quelles peurs, etc.
Ca non, je ne m’en fiche pas. Ca me passionne même !
C’est pour ça que c’est mon métier : pour t’accompagner à (re)trouver la sérénité dans ta tête et ton cœur, un job kiffant, des relations épanouissantes.
.
Intéressé.e ? Pour prendre un 1er RDV gratuit > clique sur calendly.com/audesaliner
.
Photo prise au Musée Guimet à Paris