10 avantages à être un imposteur [2/4]

Nous connaissons tous des gens qui semblent ne pas trop s’en faire, qui croient fermement qu’ils ont toutes les réponses et qu’ils sont intelligents. Et bien, en plus, ils ne craignent pas d’être des imposteurs.
Un peu comme Narcisse ne craint pas d’être narcissique car il est narcissique.
.
Voici quelques autres avantages que tu as à être un imposteur :
.
🔸Tu pourrais en fait admettre dès maintenant que tu es un imposteur pour ne plus avoir t’en soucier.
.
🔸Dans une vie passée, tu as été malmené.e parce que tu étais brillant.e. Ça a été vraiment douloureux pour toi. Alors tu préférerais ne pas le revivre.
.
🔸Ta famille t’aime mieux quand tu es un imposteur et que tu n’es plus si prétentieux.
.
Suite demain… Toujours au 2nd degré ! 😉
.
Aude 

10 avantages à être un imposteur [1/4]

Tu réfléchis beaucoup.
Tu as la profondeur, la sensibilité et l’intelligence de savoir que la vie est compliquée et qu’il y a plusieurs variables à prendre en compte.
Qu’il n’y a pas de réponses faciles ou de solutions rapides.
Et pourtant, tu crains de ne pas être aussi intelligent que les autres le disent.
Tu crains ce jour où tu seras découvert.e comme l’imposteur que tu es persuadé.e d’être.
.
Je vais te présenter dans les prochains posts, les avantages que tu as à être un imposteur. C’est plutôt cool en fait !
Tu verras qu’il s’agit juste d’une sélection. Il y en a bien plus évidemment !
.
🔸En tant qu’imposteur, tu peux éviter la pression et les attentes qui découlent du fait d’être perçu.e comme une personne très intelligente.
.
🔸En tant qu’imposteur, tu es protégé.e de ne jamais avoir à produire quoi que ce soit d’important.
.
🔸En tant qu’imposteur, tu n’as pas à craindre d’être envahi.e par les autres, car personne ne te portera attention, ce que ton âme d’imposteur introverti aime beaucoup.
.
[1/4] Suite demain…
.
Aude (qui s’est bien amusée avec cette série de posts 2nd degré !)

Qu’est-ce que tu veux vraiment ?

Comment je fais pour…?
Qu’est-ce que je veux vraiment ?
.
Je te propose de remplacer « Comment je fais pour…? » par « Qu’est-ce que je veux vraiment ? »
Pourquoi je te propose ça ?
Relis ces 2 questions et ressens la différence d’intensité qu’il y a dans ces questions.
Laquelle est la plus forte ?
.
Je vais prendre quelques exemples :
.
Si tu te demandes : Comment je fais pour ne plus me sentir en décalage ? Essaie avec : Qu’est-ce que je veux vraiment ? Et j’insiste sur le « vraiment » : sincèrement et profondément.
.
Comment je fais pour trouver ma voie ? ➡️ Qu’est-ce que je veux vraiment ?
.
Comment je fais pour calmer mes pensées ? ➡️Qu’est-ce que je veux vraiment ?
.
Cette question « Qu’est ce que je veux vraiment ? » permet de te connecter à ton vrai désir et de sortir des réflexions sans fin qui te permettent de stagner dans ta zone de confort.
.
Une fois que tu identifies tes désirs profonds, les moyens apparaissent avec plus de simplicité et de fluidité.
.
De mon côté, ma réponse à « Qu’est-ce que je veux vraiment ? » est : coacher plus, mieux et avec encore plus de kiff. Donc je vais te parler plus de mon travail pour coacher plus, continuer de me former pour coacher mieux et continuer le travail sur moi pour avoir encore plus de kiff à coacher.
.
Et toi, quelle est ta réponse à la question « Qu’est-ce que je veux vraiment ? »
.
Aude

Comment faire pour faire reconnaître mes compétences à mon employeur ?

Je réponds à vos questions.

Aujourd’hui : « Comment faire pour faire reconnaître mes compétences à mon employeur ? »

Tu veux me poser une question ?
> Clique sur ce lien : https://forms.gle/haj3TMamPrHWdrBL8

Je réponds à vos questions..Aujourd'hui : "Comment faire pour faire reconnaître mes compétences à mon employeur ?".Tu veux me poser une question ?> Clique sur ce lien : https://forms.gle/haj3TMamPrHWdrBL8.Bel après-midi à toi 🍃

Publiée par Aude Saliner – Révélatrice de Potentiels sur Jeudi 4 avril 2019

Que faudrait-il faire pour en savoir un peu plus sur moi ?

Je réponds aux questions que vous me posez.

Aujourd’hui : « Que faudrait-il faire pour en savoir un peu plus sur moi ? »

Ma réponse en vidéo ci-dessous

Tu veux me poser une question ?
> Clique sur ce lien : https://forms.gle/haj3TMamPrHWdrBL8

Belle fin de journée ☀️

Je réponds aux questions que vous me posez..Aujourd'hui : "Que faudrait-il faire pour en savoir un peu plus sur moi ?“.Tu veux me poser une question ?> Clique sur ce lien : https://forms.gle/haj3TMamPrHWdrBL8.Belle fin de journée ☀️

Publiée par Aude Saliner – Révélatrice de Potentiels sur Mardi 2 avril 2019

Quelle méthode pour conjuguer tout ce qui m’intéresse sans frustration ?

Je réponds aux questions que vous me posez.

Aujourd’hui : « Quelle méthode pour conjuguer tout ce qui m’intéresse sans frustration ? »

Je pourrais en dire beaucoup plus, mais le format d’1 mn. me demande d’aller à l’essentiel !

Tu veux me poser une question pour que j’y réponde ?

> Clique sur ce lien : https://forms.gle/haj3TMamPrHWdrBL8

Je réponds aux questions que vous me posez..Aujourd'hui : Quelle méthode pour conjuguer tout ce qui m'intéresse sans frustration ?".Je pourrais en dire beaucoup plus, mais le format d'1 mn. d'Instagram me demande d'aller à l'essentiel !.Tu veux me poser une question pour que j'y réponde ?> Clique sur ce lien : https://forms.gle/haj3TMamPrHWdrBL8.Bon début de semaine à toi !

Publiée par Aude Saliner – Révélatrice de Potentiels sur Lundi 1 avril 2019

Inside Job

Ces derniers jours, je me sentais lourde et un peu stressée.
Je ne cherchais pas à savoir pourquoi. J’espérais juste que ça allait passer. Je n’écoutais pas les signaux de mon corps… Jusqu’à ce matin où j’ai exploré par l’écriture, ces sensations physiques.
.
J’ai découvert que j’avais des peurs autour de mon webinaire de jeudi 28 : peur de dire des platitudes, de ne pas être claire, de ne pas répondre à tes attentes, que la technique merdouille…
.
En décrivant mes peurs, ça m’a permis de voir qu’il n’y avait aucun réel danger et qu’elles étaient là pour me signaler que je sors de ma zone de confort, comme des panneaux de signalisation sur mon chemin.
.
En visualisant que je sors de ma zone de confort, je me suis alors souvenue du dessin que je t’ai mis en illustration. Au-delà de mes zones de confort et de peur, il y a la zone d’apprentissage.
.
Et en passant au-dessus de mes peurs, je peux te dire que je kiffe être dans cette zone d’apprentissage ! 
.
Effet collatéral : je constate alors que mes peurs ont beaucoup réduit en intensité. Yeah !
.
Et après la zone d’apprentissage… Il y a la zone où on vit avec ses valeurs et ses talents, à sa place ✨
.
Voilà, je voulais partager avec toi un exemple bien concret de situation qui réveille de nouvelles peurs pour moi et comment le travail sur soi permet d’avancer.
.
Et toi, dans quelle zone te sens-tu en ce moment ?

Continuer de kiffer sa vie

Je complète ma pratique du coaching par une formation à la psychothérapie, pour élargir mes connaissances et ma capacité à t’accompagner en profondeur.
.
Ce week-end, j’ai suivi un séminaire sur la théorie de l’attachement (de J. Bowlby). Son principe est qu’un bébé a besoin de développer une relation d’attachement avec au moins une personne qui prend soin de lui de façon cohérente et continue, pour connaître un développement social et émotionnel normal. Si ce n’est pas le cas, le bébé développe un attachement insécure.
.
J’ai vraiment aimé cette théorie qui nous parle de :
🔹la répétition, à l’âge adulte, de nos scénarios d’attachement dans nos relations professionnelles et affectives,
🔹nos différents types d’attachement, ce qui m’aide à avoir une meilleure compréhension de mon propre style d’attachement, et aussi de celui de mes coachés, notamment dans leurs vécus émotionnels, leurs attentes et leurs relations professionnelles,
🔹des axes à travailler pour identifier et répondre à nos besoins et aller vers des liens plus fluides et sereins.
C’était passionnant !
.
Plus j’élargis ma palette de connaissances, plus je peux t’accompagner à grandir.
Et je radote, mais ça me fait vraiment kiffer !
.
Et toi, où en es-tu dans la recherche de ce boulot qui te fera kiffer ta vie ?
.
Je te partage mes clés pour y arriver dans mon webinaire en ligne et gratuit « Comment trouver ta place et la kiffer ». C’est jeudi 28 mars à 20h.
.
Pour nous rejoindre, clique ici : http://eepurl.com/glj6xv

Motivation

Trouver ton objectif professionnel, quand tu es attiré.e par plein de choses et que tu te sens perdu.e – 5e et dernière étape
.
MOTIVATION
.
Quand tu as réussi à avoir de la clarté, franchir tes peurs et prendre une décision que tu as assortie d’une dead-line, l’un des bons moyens pour t’aider à garder la concentration et le cap, est de décrire le plus précisément possible le résultat de ton objectif professionnel. Cela le rend plus concret et c’est motivant de voir où tu pourras arriver et ce que tu pourras réaliser.
.
Prends une feuille et écris tout ce qui te vient à l’esprit concernant le résultat que tu veux atteindre, avec le plus de détails possible : quoi, combien, où, comment, avec qui, quand, etc. Ajoute des photos, fais des dessins si ça t’inspire. 
Cette visualisation stimulera ta motivation.
.
Cherche aussi une ou des personnes qui ont déjà réalisé ce que tu as choisi.
C’est inspirant et cela te montre que c’est possible pour toi aussi.
.
Rejoins moi au webinaire « Comment trouver ta place et la kiffer » le 28 mars à 20h. Pour t’inscrire : http://eepurl.com/glj6xv