L’authenticité, une valeur structurante

Sur mon chemin d’épanouissement et de connaissance de moi, il y a une valeur qui est vraiment structurante : l’authenticité.
.
Longtemps, je n’ai pas compris qu’est-ce qu’elle signifiait concrètement : qu’est-ce qu’être authentique ? Comment fait-on ?
Je cherchais une compréhension au niveau de mon mental.
.
Aujourd’hui, je dirais que pour moi, être authentique, c’est être la plus consciente possible de mes ressentis et de mes besoins.
Ça me demande de regarder les choses en face, de m’affirmer et de me dévoiler. Ce qui est loin d’être toujours confortable.
.
Ça peut aussi avoir pour conséquence de faire des choix qui ne sont pas partagés avec ceux qui m’entourent. Et donc de trouver un chemin pour être authentique ET dans l’harmonie avec ces personnes, sans m’oublier ou faire le caméléon par exemple, comme je l’ai longtemps fait.
.
Sacré challenge qui me fait bien grandir !
.
Je n’ai pas de recette ou de solution prête-à-l’emploi pour te dire comment être authentique.
.
Je dirais que c’est un mélange d’observation de soi, d’écoute de ses ressentis, de clarté sur ses besoins, d’affirmation de tout ça, même si c’est inconfortable et/ou intense émotionnellement, de temps calme pour soi, d’humilité.
.
L’authenticité, pour moi, c’est de l’amour de soi en somme.
C’est à la fois doux et intense, puissant et âpre parfois.
.
Est-ce que c’est une valeur qui te parle aussi ? Ou pas du tout ?

Nouveau témoignage

Un nouveau témoignage est en ligne, celui de Virginie après 6 RDV de coaching :
.
« Mes objectifs étaient d’avoir plus de clarté, ne pas me perdre dans les différentes possibilités qui s’offrent à moi, faire une bonne transition à la suite du départ de mon entreprise.
.
Objectif parfaitement atteint, une transition parfaite vers le monde de l’entrepreneuriat : plus de confiance en moi, y croire, réussir à rentrer en tant qu’associée dans une startup prometteuse.
.
Si je n’avais pas fait le choix de me faire accompagner, le virage n’aurait pas été aussi simple à prendre. Il a été pour moi important de discuter avec une tierce personne du départ de mon entreprise et de mes futurs projets afin de prendre du recul, gagner en assurance, en clarté et être plus sereine.
.
Aujourd’hui, je me sens beaucoup plus à l’aise, sereine et confiante dans l’avenir. Je me concentre sur l’instant présent pour mieux bâtir l’avenir.
.
Maintenant, j’ai l’impression de m’améliorer chaque jour et j’ai une meilleure image de moi-même.
.
Note de l’accompagnement : 10/10.
J’ai l’impression d’avoir progressé. Je n’ai plus envie de me mettre des limites à ce que je suis et ce que j’ai envie d’être.
.
Résumé de mon accompagnement en 3 mots : Focus – Confiance – Transition. »

Trouver ses semblables

C’est pour cela que j’ai créé le groupe Facebook privé de la Petite Communauté Singulière.
Tu y es bienvenu.e !
.
Seule condition requise : répondre aux 2 questions d’adhésion.
.
Belle soirée à tou.te.s !

Axe intérieur et hypersensibilité

J’ai envie de vous partager ma compréhension du jour.
.
J’ai la capacité de comprendre finement l’autre, sans doute grâce à un cocktail composé de mon hypersensibilité, de mon sens de l’observation et de mes neurones miroirs notamment.
.
Capacité très utile en tant que coach, car j’ai alors la sensation d’être au plus près de ce qui passe à l’intérieur de la personne en face de moi.
.
Mais ce n’est pas quelque chose que je fais sur commande. Je le fais tout le temps plus ou moins : plutôt plus en RDV de coaching et plutôt moins dans le métro par exemple. Et ça dure le temps de l’interaction avec la personne face à moi.
.
Je le fais donc aussi dans mes relations personnelles.
Et ce matin, j’ai pris conscience que quand il y a de l’émotionnel dans l’interaction avec l’autre, et bien, c’est comme si je ne me débranchais pas de l’autre.
J’ai alors la sensation de continuer à voir le monde avec les lunettes de l’autre, même une fois l’interaction terminée, c’est-à-dire hors sa présence, et de perdre mon axe intérieur.
.
Même si c’était inconfortable, j’étais contente de voir ce mécanisme à l’intérieur de moi.
.
Ma solution pour retrouver mon axe a été de faire une longue méditation ce matin.
.
Et toi, est-ce que ça t’arrive aussi ? Ou quelque chose de similaire ?
Je suis curieuse de connaître tes solutions pour retrouver ton axe 😊

Conseil de lecture du mois

Ce mois-ci, je souhaite te partager un conseil de lecture en anglais, car ce livre est vraiment bien, mais n’est malheureusement pas traduit : « The wisdom of anxiety : How worry and intrusive thoughts are gifts to help you heal » de Sheryl Paul.
.
Dans ce livre, l’auteur propose de voir l’anxiété comme une preuve de sensibilité et une invitation de notre corps à faire évoluer nos points de vue et nos choix. Son approche est vraiment différente et intéressante.
.
Si tu souhaites le lire, je t’ai mis un lien pour le commander facilement : https://amzn.to/2OGRKpd
.
Hâte de lire tes commentaires sur ce livre !

Bénéfices d’être présent.e à soi

Quand on n’est pas très présent.e et toujours en train de penser à hier ou à demain ou à quelque chose qui s’est passé il y a 10 ans ou se passera dans 10 ans, on ne passe pas notre temps là où la vie se déroule.
.
Ce qui a un impact sur nos relations : on ne ressent pas la profondeur et la connexion qu’on aimerait.
.
Ce qui a aussi un impact sur la variété des émotions qu’on ressent qui est faible : on ressent beaucoup plus le stress et l’anxiété et très rarement les émotions positives comme la joie.
.
Être conscient.e permet de se reconnecter à toute la palette des émotions, pas seulement les émotions positives, car la vie est faite de hauts et de bas.
.
Être présent.e est la 1re étape pour être pleinement humain.e et expérimenter des situations et des relations épanouissantes.
.
Être conscient.e permet aussi de se reconnecter à son corps pour sentir ce qui s’y passe, comme notre intuition qui nous indique par exemple si une situation est bonne pour nous ou non, et pour avoir de la clarté sur la direction à prendre dans sa vie, sur ce qui nous passionne.
.
Enfin, être conscient.e nous donne les outils pour défaire les programmes inconscients qui nous maintiennent bloqués (cf. mon post du 19 nov. 2019).
.
Et là, être pleinement conscient.e va nous permettre de créer de nouveaux choix et de nouvelles habitudes.

Le pouvoir de faire des choix

Suite de mes 2 précédents posts : une autre grande conséquence de ne pas être pleinement conscient.e est de se sentir distrait.e ou difficilement concentré.e tout le temps, de ne pas être capable de choisir où nous portons notre attention, car nos pensées nous envahissent.
.
Pourquoi ?
Nous sommes tous équipés avec le plus grand pouvoir que nous puissions avoir à chaque instant : celui de choisir où nous posons notre attention.
.
Mais l’attention est comme un muscle.
Nous ne sommes pas habitués à faire le choix de là où nous dirigeons notre attention, surtout quand nous vivons sous la dictature de nos pensées et de ce qu’elles nous disent.
.
Comment faire pour reprendre le contrôle de notre attention et vivre ce puissant pouvoir qu’est le choix de là où nous portons notre attention ?
En musclant notre attention (ex. : méditation), c’est-à-dire notre présence.
.
C’est être présent.e à sa vie qui crée le pouvoir de faire des choix pour avancer.
.
🧡

Blocages et conscience

[Conscience 2/5]
Hier, je vous parlais des moments où nous sommes déconnectés de nous-mêmes.
Aujourd’hui, je veux vous parler de ceux où nous nous sentons bloqués, notamment face aux décisions à prendre.
.
Quand nous sommes bloqués, c’est que nous vivons avec un fonctionnement inconscient qui n’est plus adapté.
C’est comme si nous étions un ordinateur et que nous ne faisions pas les mises à jour de notre logiciel.
.
Nous voulons changer quelque chose dans notre vie (pro, perso), mais nous continuons d’utiliser nos anciens schémas de fonctionnement.
C’est pour ça que le changement que nous voulons, n’arrive pas.
.
C’est là que la conscience est importante.
La conscience, c’est créer une présence active dans mon corps, connectée à mes émotions, mon niveau d’énergie, mes pensées.
Et commencer à séparer intérieurement celui qui observe et celui qui expérimente.
.
Or nous passons beaucoup de temps dans nos pensées et nous nous identifions à elles.
.
La conscience nous aide à sortir de nos pensées pour nous reconnecter à notre corps, là où nous prenons nos décisions.

La conscience est le fondement de tout changement

[Conscience 1/5]
La conscience est le 1er outil pour initier tout changement :
☁️ un changement dans ce que nous vivons
☁️ un changement dans ce que nous imaginons vivre dans le futur
.
La conscience est la base pour créer une nouvelle réalité dans notre vie.
.
Lorsque nous ne sommes pas pleinement conscients :
☁️ nous ne nous sentons pas très présents
☁️ pas très engagés dans notre vie quotidienne, donc pas très épanouis
☁️ nous nous débattons avec une forme de déconnexion de nous-mêmes : de nos émotions, de notre corps, de notre intuition.
J’étais moi-même très déconnectée de moi et notamment assez forte pour avoir des conversations, sans y être pleinement présente, mais loin ailleurs dans ma tête.
.
Cette déconnexion se manifeste notamment aussi par :
☁️ beaucoup d’indécision
☁️ l’ignorance de ce qui nous passionne, de ce qui est réellement important pour nous
☁️ le fait de ne pas voir si nos relations avec les autres sont saines ou non
.
Cette déconnexion est souvent une forme de protection de soi que nous avons mise en place dans notre enfance, car nous avons vécu des situations où des émotions qui étaient trop fortes pour l’enfant que nous étions.
.
La pratique de la pleine conscience est importante pour nous reconnecter, car nous ne résolvons pas les questions de choix avec notre mental, mais avec nos ressentis et notre intuition.

Collaboration avec ‘Oser Rêver Sa Carrière’

Je vous annonce que je collabore à partir d’aujourd’hui avec ‘Oser Rêver Sa Carrière’, cabinet spécialisé en transition, gestion de carrière et épuisement professionnel : http://www.oser-rever-sa-carriere.com/

En plus de ceux que je propose (cf. onglet ‘Coachings’ du site), je vais donc faire des accompagnements également dans ce cadre, tout en gardant ma spécificité qui est l’accompagnement des hauts potentiels, des multipotentiels et des hypersensibles.

Je suis ravie de cette nouvelle aventure !!