Se faire petit.e pour être accepté.e

De nombreux hypersensibles dont moi-même ont / ont eu tendance à se rapetisser.
Lorsque nous passons une grande partie de notre vie non conscients de notre mode de fonctionnement et à nous sentir dépassé.e.s par ce que nous sentons, ressentons ou remarquons, nous apprenons à survivre, pas à nous déployer.⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Nous apprenons à nous faire petit.e.s, verbalement, physiquement et dans l’énergie que nous diffusons, en espérant pouvoir passer inaperçu.e.s et éviter de souffrir.⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Quand nous sortons de la peur et apprivoisons notre fonctionnement, nous pouvons devenir plus conscient.e.s des moments où nous adoptons ce système de protection.
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
La prochaine fois que vous remarquerez que vous vous rapetissez pour être accepté.e, demandez-vous «pourquoi je ne me sens pas en sécurité?»

Que faire pour avancer vers l’activité professionnelle qui te mettra des étoiles dans les yeux

Suite de mes posts sur « ma vie sera magique quand j’aurais trouvé ma passion »
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Pour avancer vers l’activité professionnelle qui te mettra des étoiles dans les yeux :
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
1. Expérimente différentes choses. Lis sur les sujets qui t’attire. Voyage. Rencontre des personnes différentes.
Plus tu élargis ton esprit, plus tu obtiens des informations. L’activité professionnelle qui nous met des étoiles dans les yeux est souvent un mélange d’idées différentes.
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
2. Apprends des techniques de gestion du stress et de l’anxiété, car ils empêchent ton esprit de penser clairement, de te concentrer et de te détendre. Ce sont des ingrédients clés pour obtenir de nouvelles informations. Donc, avant de penser à trouver ta « passion », fais d’abord face au stress et à l’anxiété si tu en as beaucoup.⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
3. Concentre-toi sur ce qui compte. La plupart des choses dans la vie n’ont pas d’importance profonde. Découvre ce que c’est pour toi. Et ensuite, concentre-toi sur ce qui reste : ce qui est important pour toi.
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Je pense que ces trois choses sont des étapes cruciales que la plupart d’entre nous sautent. Nous plongeons dans les choses pratiques comme noter toutes les idées de métiers qu’on aimerait faire.
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Au lieu de penser consciemment à l’activité qui incarnera ton aspiration profonde sur terre, laisse-la venir à toi. C’est quelque part à l’intérieur de toi.
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
La vérité est que la plupart des gens n’aiment pas entendre ça : « Hmmm, c’est décevant. C’est juste un programme étape par étape. » ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Je comprends ça. Construire une activité professionnelle kiffante demande beaucoup de travail et de temps. Sois plus patient avec toi-même. Tu n’as pas besoin de tout comprendre en 6 mois.⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Et n’attends pas d’avoir tout compris ou de tout savoir, pour avancer.⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Le parcours « Objectif Vie Professionnelle Sereine » dure 5 mois avec des RDV réguliers pour te permettre d’avancer vers l’activité professionnelle alignée avec qui tu es. 

Comment j’ai fait pour trouver une activité qui me passionne

Suite de mon post d’hier sur « Ma vie sera magique quand je trouverai ma passion ». Je suis le genre de personnes qui ait eu envie de faire plein de métiers différents au fur et à mesure que je grandissais.
Et j’en ai d’ailleurs fait plusieurs avant de devenir coach.

Je n’ai pas toujours pris de bonnes décisions, mais je ne regrette rien. J’ai beaucoup travaillé. Collectionné les diplômes. Dont 2 dans des « grandes écoles ». Lu des tonnes de livres. Pas mal voyagé. Ai démissionné, ai aussi été licenciée.
J’ai toujours essayé de tirer le meilleur de chaque situation.

Et il y a quelques années, je me suis dit : pourquoi je ne coacherai pas à plein temps ? Ce que je faisais déjà en plus de mon boulot salarié dans le domaine juridique, depuis 2012.

C’est comme ça qu’en faisant continuellement des choix, petits et grands, pour des choses qui m’attiraient, je fais aujourd’hui un travail pour lequel je suis contente de me lever le matin.

Donc :
> Je ne me suis pas réveillée un matin en me disant d’un seul coup : eureka !
> C’est une progression composée de 2 choses :
1. identifier ce qu’on aime, ce qui nous attire
2. y investir du temps et/ou de l’argent
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Demain, je te partage d’autres clés pour aller vers l’activité professionnelle qui te mettra des étoiles dans les yeux.

Et tu retrouves l’ensemble de ces clés dans l’accompagnement « Objectif Vie Professionnelle Sereine » :
http://audesaliner.com/services/programme-objectif-vie-professionnelle-sereine/

La passion est un mythe auquel il faut arrêter de croire

Lors de mes accompagnements, vous êtes nombreux/ses à penser avoir besoin de trouver votre passion.
Que ce soit parce que vous dites ne pas avoir de passion ou qu’une multitude de choses vous passionnent #multipotentiel.
Sur la 1re situation que je vois plus avec des personnes qui se sont coupées de leurs ressentis parce qu’hypersensibles par exemple, j’ai écrit une série de posts que tu peux aller lire.

Je trouve que beaucoup se mettent de la pression pour trouver leur passion. Avec des phrases comme :
Sans passion, je me sens incomplet.e ou bizarre.
Sans passion, ma vie n’a pas de sens.
Je dois trouver ma passion pour être épanoui.e professionnellement.

Vraiment ? Selon qui ?

Avoir une activité professionnelle que tu aimes est important, oui, mais ce n’est pas une solution magique qui fera disparaître tous tes problèmes.

Certaines personnes me disent: « Si seulement je trouvais ma passion. »
Et je pense : Et alors ? Disons que tu trouves ta passion. Mais si tu es malheureux/se, tu seras une personne malheureuse avec une passion.
Et si tu as des problèmes d’argent, tu auras des problèmes d’argent avec une passion.

La vie est toujours la vie. Une passion ne résout pas tout ! Tu devras toujours gagner de l’argent, prendre soin de ta forme, de tes proches, etc.
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Demain, je te partage ce que je réponds quand on demande : comment as-tu trouvé ce qui te passionne ?

De juriste à coach

Marina Bourgeois, fondatrice d’Oser Rêver Sa Carrière, m’a interviewée, suite à mon accompagnement avec elle :

« Je suis aujourd’hui sur une voie qui m’épanouit plus que tous les chemins que j’avais empruntés auparavant et qui me donne de la joie au quotidien. »

Pour lire l’interview, c’est par ici :

https://medium.com/oser-r%C3%AAver-sa-carri%C3%A8re/de-juriste-%C3%A0-coach-portrait-daude-saliner-4ec2d4fd2ce?fbclid=IwAR16c92dsLabdav_iHd40mMiYP2OalGZS4nkryjp0HKfe6yQhyiDIe0MFhAht

Comment se manifeste l’ego d’un.e hypersensible

Voici une astuce simple pour vérifier si ton ego en tant qu’hypersensible est en action : lorsqu’il l’est, tu cherches les distractions.

Nous nous distrayons avec nos téléphones, de la nourriture ou des substances, nous «aidons» les autres ou jouons la victime.

Ces distractions sont utilisées pour nous empêcher de ressentir, de traiter les informations, de changer, finalement de nous libérer.
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
En fait, en raison de notre vision en haute définition du monde, nous pouvons être plus enclins à chercher à nous éloigner en nous distrayant.

Quand j’ai réalisé pour la première fois que j’étais une hypersensible, j’ai beaucoup mieux compris ma vie et mes réactions. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Cette nouvelle compréhension s’est ensuite transformée, quand mon ego s’en est emparé de ça. Il a commencé à dire des choses comme :
« ce n’est pas moi »
ou « je sais pourquoi ils se sentent de cette façon »
ou « je me sens comme ça à cause d’eux »
ou « parce que je suis une hypersensible, j’attire automatiquement un certain type de personne ».

Rien de tout cela n’était vrai.
Mon ego essayait toujours de me faire peur pour me mettre « en sécurité » en me faisant regarder à l’extérieur de moi. Parce que regarder à l’intérieur aurait entraîner beaucoup de remises en cause et des changements. Mais l’ego ne veut pas de changement.
⠀⠀
Je ne sais pas pour vous, mais je ne veux plus de cela et préfère les changements et ma croissance intérieure.

Créer ta réalité

↪️ Tes pensées créent ta réalité.

↪️ Soigne la qualité de tes pensées, sans te martyriser et performer non plus.

Sais-tu comment faire ça ?
Surtout quand on pense beaucoup, beaucoup, beaucoup…