Vocation

Je n’ai rien d’autre à ajouter 👌🏻
Et je suis 💯% d’accord !

Paul Pyronnet est conférencier, consultant, auteur, enseignant en Programmation Neuro Linguistique et fondateur de Paul Pyronnet Institut.

Est-ce que cette phrase résonne pour toi aussi ?

Honorer le vide en soi

Est-ce que c’était le bon moment pour toi de lire ça ? ☝🏻

Et comme d’habitude, si tout.e seul.e, tu vois que tu n’y arrives pas et que tu trouves que ça a assez duré, tu sais que tu peux venir bosser ça ensemble.

Compréhension de son chemin

Chaque fois que tu te sens hésitant.e ou effrayé.e par l’inconnu, réalise que cette peur est présente uniquement parce que tu as été conditionné.e à penser que le connu est mieux, est plus sûr.

Tu n’y es pour rien

Si tu ressens de la culpabilité à fonctionner comme tu fonctionnes,
À être qui tu es,

Il est temps de relâcher cette culpabilité.
Prends conscience de la forme, des mots, des attitudes qu’elle prend.
Goute l’espace et la légèreté ainsi créés.

🧡

Le droit de prendre soin de soi

En tant que coach hypersensible, apprendre à faire 2 choses a été essentiel : me prioriser et fixer des limites.⠀⠀

Au début, j’étais facilement fatiguée, stressée avant de voir des client.e.s et envahie par leurs états ensuite. Je pensais à eux presque tout le temps et préparais intensément nos RDV. Je m’étais persuadée que je devais être profondément connectée émotionnellement à mes client.e.s afin de favoriser le changement.⠀⠀

Lors des RDV, mon stress augmentait lorsque les émotions dans la pièce s’intensifiaient. Quand j’ai eu plus de client.e.s, je me suis habituée à vivre avec un niveau de stress constamment élevé. Et ma propre capacité à me réguler émotionnellement a commencé à diminuer. ⠀⠀

J’ai finalement compris que j’avais le droit et le besoin de me donner la priorité. J’ai réalisé à quel point les émotions de mes client.e.s m’influençaient, même si je pensais que tout allait bien. C’est en me reposant que j’ai réalisé à quel point j’étais impactée.⠀⠀

Et cela se répercutait dans d’autres domaines de ma vie, tout comme la solution. Certains hypersensibles vivent cela avec leur entourage, leurs collègues. Nous savons quand quelque chose ne va pas chez une personne – c’est comme notre 6e sens.⠀⠀

Cependant, ce n’est pas parce que quelqu’un a besoin d’aide que nous devons nier le droit de prendre soin de nous-mêmes. Pour moi, c’est
> prendre des congés⠀
> activer le mode «Ne pas déranger» quand c’est nécessaire ⠀
> et demander de l’aide quand j’en ai besoin.⠀⠀

Demander de l’aide peut être vraiment difficile pour les hypersensibles, car nous ne voulons pas accabler les autres. Mais nous ne pouvons pas aider efficacement les autres si nos propres bagages émotionnels sont trop lourds.⠀⠀

Vous avez le droit :⠀
> à une oreille attentive⠀
> à un moment de calme ⠀
> de faire votre activité personnelle préférée

Neurones miroirs

Bien que les scientifiques ne les comprennent pas encore pleinement, les neurones miroirs sont essentiellement des cellules cérébrales spéciales qui vous aident à comprendre ce qu’une autre personne vit. Ils fonctionnent en comparant le comportement des autres avec votre propre comportement passé – en les «reflétant» pour comprendre ce qui se passe pour eux. Lorsque nous reconnaissons la douleur ou la joie de quelqu’un et que nous nous y rattachons, c’est à cause de ce système.⠀⠀

Les neurones miroirs nous aident également à apprendre de nouvelles choses. Par exemple, vous utilisez des neurones miroirs lorsque vous regardez quelqu’un montrer une nouvelle pose de yoga, puis vous l’essayez. Ils sont aussi la raison pour laquelle les bâillements et les rires sont contagieux !⠀⠀

Les personnes hypersensibles n’ont pas nécessairement plus de neurones miroirs que d’autres, mais plutôt leurs systèmes de neurones miroirs sont plus actifs. ⠀

Il y a quelques années, des recherches sur l’imagerie cérébrale ont révélé que le cerveau des hypersensibles était câblé un peu différemment. ⠀

Dans l’étude, les hypersensibles ont constamment montré des niveaux d’activité plus élevés dans des parties clés du cerveau liées au traitement émotionnel et social. Ce niveau d’activité plus élevé a été observé même dans les tests impliquant des étrangers, mettant en évidence l’incroyable capacité d’une personne très sensible à faire preuve de compassion envers des personnes qu’elle ne connaît pas personnellement. Cependant, sans surprise, l’effet était toujours le plus élevé avec les êtres chers.⠀⠀

En raison des neurones miroirs, les hypersensibles ont des niveaux d’empathie supérieurs à la moyenne. Cela signifie également que nous pouvons absorber les émotions des autres et nous sentir tristes, irritables ou stressés même lorsque nous avons passé une excellente journée nous-mêmes !

Pourquoi j’absorbe les émotions des autres ?

Les personnes hypersensibles ont une immense capacité d’empathie. C’est pourquoi nous devenons souvent des aidants naturels pour notre entourage ou au travail. Plutôt que de simplement remarquer ce que quelqu’un d’autre ressent, nous le ressentons dans notre propre corps.⠀

Aussi fatigant que cela puisse être d’absorber les émotions des autres, cela peut aussi être un atout dans des emplois ou des situations qui nécessitent un peu de «lecture de l’esprit». Cependant, lorsque cette caractéristique fonctionne à grande vitesse, elle devient émotionnellement épuisante et nous pouvons nous sentir vidés.⠀

En tant que coach, c’est mon travail d’entendre les histoires des autres. Et aussi les émotions et les implications que ces histoires ont sur leurs vies. C’est un grand honneur d’être témoin des histoires des autres et de leurs voyages, mais parfois, par accumulation, cela peut devenir beaucoup pour mon hypersensibilité de non seulement entendre les émotions, mais aussi les ressentir intérieurement.

Du fait de votre hypersensibilité, vous avez sans aucun doute vécu quelque chose de similaire avec vos amis, collègues ou proches.⠀

Regardons de plus près pourquoi vous absorbez les émotions des autres et comment arrêter que cela vous épuise.⠀

Beaucoup d’entre nous peuvent, en entrant dans une pièce, ressentir immédiatement la tension, la joie, l’inconfort, la tristesse, etc., sans aucune communication verbale. Nous recevons plein d’informations. D’une certaine manière, nous sommes des maîtres en communication non verbale.⠀

Et cela va plus loin. Comme par exemple être avec un ami, percevoir l’émotion qu’il ressent et attendre qu’il vienne nous le dire. C’est l’une des raisons pour nous détestons les drames et les conflits. Nous pouvons les voir venir à des kilomètres, et souvent nous absorbons les émotions qui les entourent.⠀

De nombreux hypersensibles auront du mal à être dans une atmosphère tendue et à ne pas se sentir eux-mêmes tendus. Alors que la plupart des gens peuvent capter les émotions des autres dans une certaine mesure, grâce aux neurones miroirs, pour de nombreux hypersensibles, l’expérience est plus fréquente et plus intense.

Demander de l’aide

Il y a tellement de bénéfices à demander un avis ou de l’aide.

Les personnes auxquelles vous vous adresserez pourraient même devenir vos meilleurs sponsors, car vous apparaitrez comme plus fins.

Mais je sais combien il est difficile de le faire.
On aimerait réussir à faire tout tout.e seul.e sans rien demander à personne.
Mais tout le monde, à tout moment, peut avoir besoin d’aide.

Qu’est-ce que ça libérerait en toi de ne pas juger ton besoin de recevoir de l’aide ?

Est-ce que cette citation t’inspire ?

Singularité vs case

Le haut potentiel n’est pas une case.
L’hypersensibilité n’est pas une case.
La multipotentialité n’est pas une case non plus.
Et tant d’autres caractéristiques d’ailleurs.

Ce sont des traits, des caractéristiques qui te permettent de mieux comprendre ton fonctionnement.

Mais tu ne te réduis pas à ça.
Tu es bien plus que ça.

Tu as une manière unique d’exprimer cette ou ces caractéristiques.
Tu as un vécu qui t’est propre.
Et une vie à dessiner comme tu le souhaites toi, sans jugement.

Tu es singulier.e