Axe intérieur et hypersensibilité

J’ai envie de vous partager ma compréhension du jour.
.
J’ai la capacité de comprendre finement l’autre, sans doute grâce à un cocktail composé de mon hypersensibilité, de mon sens de l’observation et de mes neurones miroirs notamment.
.
Capacité très utile en tant que coach, car j’ai alors la sensation d’être au plus près de ce qui passe à l’intérieur de la personne en face de moi.
.
Mais ce n’est pas quelque chose que je fais sur commande. Je le fais tout le temps plus ou moins : plutôt plus en RDV de coaching et plutôt moins dans le métro par exemple. Et ça dure le temps de l’interaction avec la personne face à moi.
.
Je le fais donc aussi dans mes relations personnelles.
Et ce matin, j’ai pris conscience que quand il y a de l’émotionnel dans l’interaction avec l’autre, et bien, c’est comme si je ne me débranchais pas de l’autre.
J’ai alors la sensation de continuer à voir le monde avec les lunettes de l’autre, même une fois l’interaction terminée, c’est-à-dire hors sa présence, et de perdre mon axe intérieur.
.
Même si c’était inconfortable, j’étais contente de voir ce mécanisme à l’intérieur de moi.
.
Ma solution pour retrouver mon axe a été de faire une longue méditation ce matin.
.
Et toi, est-ce que ça t’arrive aussi ? Ou quelque chose de similaire ?
Je suis curieuse de connaître tes solutions pour retrouver ton axe 😊