Cette peur qui t’empêche de passer à l’action

L’un des principaux sujets que mes client.e.s apportent en coaching, est souvent celui d’un blocage pour passer à l’action.

Ce blocage peut être causé par diverses choses :
🔸 Un manque de clarté sur là où tu veux aller
🔸 Le fait que tu te racontes des histoires sur ton (futur) projet, par exemple pour ne pas regarder le projet qui te ferait vraiment vibrer et continuer inconsciemment de t’auto-saboter
🔸 Ne pas prendre ta responsabilité et conserver (souvent inconsciemment) une posture de victime, ex. : je ne me fais pas aider là où j’en ai besoin, je crois que la vie m’envoie des signes me disant que ce n’est pas le moment…
🔸 La peur
🔸 Et sans doute plein d’autres raisons…

Parmi ces blocages pour ne pas passer à l’action, j’ai envie de me concentrer ici sur la peur, qui peut se présenter sous différents aspects :
🔸 La peur du jugement
🔸 La peur d’être un imposteur
🔸 La peur de ne pas tout maîtriser
🔸 La peur d’être rejeté.e
🔸 La peur de faire un choix
🔸 La peur d’échouer
🔸 La peur d’y arriver (et du vide qui pourrait suivre par ex.)
🔸 La peur d’écraser les autres
🔸 La peur d’être inintéressant.e, à côté de la plaque, ridicule
🔸 La peur que ce ne soit pas le bon projet
🔸 Etc.

Dans ce cas, qu’est-ce que la peur ?

C’est un panneau de signalisation au bord de ton chemin pour t’indiquer que tu sors de ta zone de confort.

Il n’y a aucun danger réel. Ce n’est ni une maladie mortelle, ni une bête féroce.

Ce n’est rien d’autre qu’une information.

La peur ne t’empêche pas d’avancer. Elle est même intimement liée au fait d’avancer.

Lorsque tu sors de ta zone de confort, tu te mets à apprendre de nouvelles choses.
Et qui dit « nouvelles choses », dit que tu ne les as jamais faites. D’où la peur… créée par ton ego qui préférerait que tu restes au chaud dans un espace connu : ta zone de confort.

Plus tu donneras de l’énergie à ta peur, plus elle grandira.

Ton attention est ton énergie. Ce sur quoi tu portes ton attention, va grandir.

Ton attention est comme l’engrais que tu dilues dans l’eau pour arroser tes plantes. Celles que tu arroses (de ton eau/attention), seront plus vertes et fleuries.

Veux-tu faire grandir ta peur ?

C’est toi qui décides.

Et si tu prêtes plus attention au regard des autres qu’à toi-même, tu te sentiras bloqué.e. Et tes projets ne grandiront pas.

Ça peut par exemple se traduire par la validation de ton projet par toute ta famille, la passation de 1001 certifications (ou tests, ça marche aussi), le fait de ne pas prendre soin de toi au point d’être épuisé.e, la boulimie de connaissances et la sensation qu’il y a toujours mieux à apprendre ailleurs…

Tu as alors toujours l’impression qu’il te manque quelque chose : une certitude, une validation, un savoir…

Pour la connaissance, c’est subtil : apparemment, on apprend pour soi et seulement soi. La question est ici : est-ce que ce que je souhaite apprendre me sert vraiment ou c’est une fuite pour ne pas passer à l’action ?

Ton projet parle, avant tout, de toi et non des autres, que ce soit faire de la photographie, être naturopathe, écrire des romans, donner des cours… C’est donc à toi qu’il faut donner ton énergie pour faire grandir ton projet et qu’ensuite, il serve les autres.

Comme dans cette image que j’aime bien : en cas de dépressurisation dans un avion, il faut d’abord mettre le masque à oxygène sur soi avant d’aider les autres.

Alors, à quoi donnes-tu ton énergie en ce moment ?

Enfin, imagine un petit enfant qui apprend à marcher.
Tout est nouveau pour lui, dans cet apprentissage.
C’est l’envie de faire d’autres choses, d’être plus autonome, d’avoir accès à d’autres objets qui le stimule à apprendre.

Il ne vient alors à l’idée d’aucun bébé de décider de rester à 4 pattes pour le restant de ses jours !

Et toi, qu’est-ce qui te donne envie de te mettre à marcher ?

Imagine que tu es à nouveau un petit enfant pour répondre à cette question.

Mettre ton énergie à clarifier ce qui te met des étoiles dans les yeux et à te connecter à ton/tes envie.s, te permettra de faire le 1er pas en dehors de ta zone de confort.

Cette petite victoire fera grandir ta confiance en toi.

Et oui, il n’y a qu’un seul moyen de dépasser sa peur, c’est l’action.

N’hésite pas à m’écrire pour me dire ce qui te met, toi, des étoiles dans les yeux 🤩