Comment vis-tu cette annonce de confinement ?

De mon côté, ça m’a quand même fichu un coup au moral hier soir. J’espérais au fond de moi qu’on ne soit confiné que le week-end. J’y voyais même un bon moyen de passer des week-ends tranquilles en amoureux.
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Le gouvernement avait d’autres plans pour moi pour les semaines à venir…
Je me suis alors vue partir dans un sentiment d’abattement et de colère et dans une posture de victime. Vous savez celle du triangle de Karpman. Victime du gouvernement, de l’injustice, du virus…
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
J’ai vu que je repartais dans le même mouvement que j’avais eu au début du confinement du printemps.
Et j’ai aussi vu que j’avais le choix. Celui de me laisser embarquer ou non.
Et j’ai dit alors non. Que je voulais vivre autre chose cette fois-ci. Quelque chose de lumineux, de serein, de doux.
Je me suis connectée à ce quelque chose lumineux, serein et doux en moi. C’est amusant car je le visualise assez bien, comme une boule avec des poils dessinée façon illustration au crayon, très douce, de couleur taupe, avec de grands yeux de dessin animé.
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Et j’en ai demandé encore plus, encore pluuuus 🧡
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Est-ce que tu as, toi aussi, quelque chose de lumineux, serein et doux en toi ?