Il y a des choses que j’autorise ou pas

Une prise de conscience inconfortable me traverse : aujourd’hui, je suis agacée par toutes les questions qu’on me pose.
.
L’impression d’y avoir déjà répondu 100 fois.
.
Je m’agace aussi de ce que certains veulent savoir de moi ou de leurs conseils ou avis non sollicités.
.
L’envie de me renfermer et d’envoyer promener ces importuns me guette. Elle n’est pas loin.
.
Je respire.
.
Je prends un peu de recul et regarde ce qui se passe.
.
En fait, ce n’est pas d’eux dont il s’agit, mais de moi.
.
Qu’est-ce que cet agacement dit de moi ?
Qu’est-ce que cette pensée de « ils ne (me) comprennent pas » dit de moi ?
Que je ne me comprends pas moi-même dans cette réaction.
Qu’est-ce que je ne comprends pas de moi ?
Qu’est-ce que je permets pour que ça se passe ainsi ?
.
Mon ressenti intérieur me parle de m’accueillir avec bienveillance, avec amour.
Ça m’intrigue.
Je l’écoute plus attentivement.
.
Je sais accueillir l’autre avec bienveillance. De plus en plus. De mieux en mieux. Ce qui me fait encore plus aimer accompagner, coacher.
.
Mon agacement me parle de m’accueillir avec bienveillance. Et qu’en miroir, les autres fassent peut-être de même.
.
Dans cette bienveillance, il y a les limites, ce qui est juste, acceptable et ce qui ne l’est pas.
.
Mais oui !… Comment ai-je pu oublier ?
Remettre le curseur à l’intérieur de moi.
Je ne suis victime de rien.
Il y a des choses que j’autorise et d’autres non. C’est tout.
.
Et toi, comment réagis-tu quand tout le monde t’agace ?