La remise en question permanente

La remise en question permanente⠀⠀

De quoi parle-t-on ?⠀
Je vais reprendre les mots de mes clients pour décrire ce qu’on entend par « remise en question permanente ».⠀
C’est une recherche constante, l’analyse de tout, un bouillonnement de pensées, un mental qui fonctionne à 100 km/h, un cerveau qui turbine non-stop à plein régime.⠀
C’est toujours réfléchir, cogiter sans arrêt, passer son temps à décortiquer et chercher tout le temps s’il n’y a pas une meilleure solution.⠀
C’est aussi se sentir envahi par ses pensées.⠀⠀

Pourquoi remet-on tout le temps tout en question ?⠀
Tant qu’on n’est pas convaincu, qu’on n’a pas toutes les données d’un sujet, qu’on n’a pas compris le sens de telle chose, la raison de celle-ci et le pourquoi du comment de telle autre, on continuera de chercher à comprendre, creuser, argumenter… ⠀
C’est plus fort que nous.⠀⠀

Au-delà du sens et de la justice, ce questionnement est motivé par le besoin, inconscient souvent, de donner du grain à moudre à son cerveau qui aime la complexité, ainsi que par un besoin de perfectionnisme et une recherche d’absolu… recherches qui, quand on prend un peu de recul, sont vaines, autant l’une que l’autre.⠀⠀

Quelles conséquences cela a-t-il ?⠀
Tout d’abord, avoir le cerveau qui bouillonne en permanence est épuisant et peut empêcher de bien dormir, voire causer des insomnies.⠀⠀

La remise en question permanente a également pour effet de nous faire tourner en rond. Tant qu’on remet les choses en cause, nous ne prenons pas de décisions. Ou elles ne tiennent pas sur la durée. Et on peut en effet facilement se disperser dans ses choix.⠀⠀

Cette sensation de tourner rond peut rendre pessimiste et donner des idées sombres.⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

La suite est à lire ici : https://medium.com/aude-saliner/la-remise-en-question-permanente-f62282f720ee?sk=2ba6b8bf92e99c49d1a1cf634bc7f439⠀⠀