L’ennui au travail

Sauf à avoir une vocation, c’est malheureusement souvent ce que risque de vivre un HP, au moins au début de sa vie professionnelle.
.
Tout d’abord, l’ennui : en tant que HP, tu as besoin d’être stimulé.e continuellement. La routine te fait peur rien qu’en y pensant. Et la stagnation peut même te donner des angoisses morbides.
.
Quand quelque chose t’intéresse, tu peux te passionner pour le sujet, lire tout ce que tu trouveras dessus, rencontrer des experts et t’investir beaucoup… Jusqu’au moment où ton intérêt retombe, par exemple parce que tu en sais assez ou parce qu’il n’y a plus de nouveautés.
.
Alors, la déprime peut vite pointer le bout de son nez. Soit tu t’accrocheras et continueras coûte… Au prix de ton équilibre intérieur et de ton épanouissement.
Ou tu voudras quitter ce travail… Au risque que le même scénario se reproduise ailleurs.
Alors, rapidement, tu seras vu.e comme une personne instable professionnellement.
.
⏩ À retenir ⏩
Tu aimes apprendre.
Pour être épanoui.e, ton travail doit comporter de l’apprentissage, en continu ou au moins régulièrement. C’est non négociable pour toi ! 
.
Ex. : développer de nouvelles activités dans une entreprise, réorganiser un service, mettre en place un projet…