Se projeter… à long terme 5/5

Quand tu te projettes dans ta vie professionnelle et que tu sais que tu es d’une nature à vite t’ennuyer, tu as sans doute déjà croisé cette pression consistant à penser que le prochain projet doit être « le bon » (façon Prince Charmant) : celui grâce auquel tu vas t’épanouir pour le restant de tes jours.
.
Enlève-toi cette pression. Accepte que tu es dans une phase d’exploration. Cela te permettra d’ailleurs sans doute d’aller plus vite sur ton chemin et d’être plus à l’écoute de toi.
.
Et à un moment, un projet te donnera sans doute envie de t’y investir plus longuement.
.
Et le dernier sujet dont je voulais dire quelques mots sur ce thème de « Se projeter à long terme » est celui de la crise existentielle.
.
Je pense que si tu traverses une crise existentielle, tu peux la remercier. Oui… Car elle te fait gagner du temps. Elle allait arriver tôt ou tard.
.
Vis-là complètement. Ne l’évite pas. Va jusqu’à ce qu’elle t’enseigne tout ce qu’elle a à t’apprendre.
.
Plus tu l’évites, plus elle va revenir frapper à ta porte.
Plus tu la traverses, plus vite elle sera terminée.
.
Et parles-en autour de toi. En faisant cependant attention de trouver des personnes à l’écoute, qui par exemple ont également vécu ça, et non celles qui te remettront dans ton ancien chemin, car elles projetteront leurs propres peurs sur toi
.
Et réalise qu’il y a la vie de l’autre côté de cette crise.