Se sentir « trop » ou « pas assez », Partie 4 / 5

Que tu sois introverti.e ou extraverti.e, le fait de te rabaisser, de prendre le moins de place possible, d’être la personne parfaite (la parfaite amie ou compagne, le parfait Papa, la parfaite collègue…), ce rôle dont tu penses qu’il va te mettre en sécurité, te crée beaucoup de tensions physiques et émotionnelles, jusqu’à développer des maladies parfois.⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Mais inévitablement, cela ne tient pas sur la durée et craque.⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Et heureusement que tes stratégies pour éviter la vie et n’être personne, ne fonctionnent pas.⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
La pression interne qui, quand elle explose et est tournée vers quelqu’un, fait que tu lui remets le pouvoir de te délivrer de toi et de te donner le pouvoir d’exister. Et ça c’est vraiment « trop » !⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Dans ces moments-là, même si c’est ce que tu auras tendance à rechercher, il n’appartient pas aux autres de te rassurer, de te dire que c’est OK et que tu es « aimable ».⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Là, ce sera effectivement « trop » pour eux d’endosser cette responsabilité (sauf à tomber sur une personnalité de sauveur en face de toi).⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Ce qui est « trop » pour l’autre :⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
– c’est la combinaison du mécanisme protecteur de ton ego et de tes blessures non soignées et peut-être non conscientes, que tu projettes sur lui. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
– ce sont tes stratégies pour échapper à ton existence et tes espoirs d’être cette version robotisée de toi-même que tu supposes que les autres aimeront inconditionnellement.⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Mais pas toi. Pas ton existence.⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Chaque personne qui se sent « trop » a toujours tort. Toujours.⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
C’est ton boulot de savoir que tu as le droit d’exister et ce que ça signifie.⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Quand il devient évident que tes stratégies ne fonctionnent plus (phrases qu’on t’adresse, maladies, explosion de colère…), il t’est proposé de commencer le travail avec ce qui vient à la surface.⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
Quand quelqu’un te dit que tu es « trop » ou « pas assez », ça ne veut pas dire qu’il ne veut pas que tu existes, brilles, sois présent.e. C’est un moment, un fait qu’il désigne.