Si tu étais ta propre inspiration

Ce matin, je me réveille avec une énergie plutôt raplapla et pas trop d’envies.
.
Je médite, puis j’écris. Ça me permet de clarifier ce que je vais faire de ma journée. Le dynamisme remonte. La clarification m’aide toujours.
.
Mais quand même… Je me traîne encore un peu.
.
Et là, je me demande : au lieu d’aller chercher à l’extérieur, et si j’étais mon propre personnage inspirant, qu’est-ce qu’il ferait ?
.
Immédiatement, je pense : il mettrait ses baskets et se bougerait.
.
OK, je n’ai pas de RDV ce matin. Let’s go !
.
20 mn. de marche, la température était fraîche. C’était super bon !
.
Je le sais que je me sens mieux quand je bouge. Mais parfois je l’oublie.
.
Je suis revenue dynamisée et avec les idées claires.
.
Et toi, si tu étais ton propre personnage inspirant, qu’est-ce qu’il ferait, là, tout de suite ?